Blog

← Retour
21/09
2020

Isolement social et handicap

L’isolement social se caractérise par une absence de vie sociale en raison d’un manque de contacts interpersonnels. L’isolement social se différencie de la solitude et peut empêcher d’accéder aux soins élémentaires, entraînant alors de nombreuses conséquences sur la santé. Afin de les éviter, il est important de reconnaître les personnes à risques.

isolement social personne âgée

Les conséquences de l’isolement social

L’isolement social présente des risques sur le système cardiovasculaire, il affaiblit le système immunitaire et rend l’organisme plus susceptible de développer des infections, détériore les fonctions cognitives, augmente les risques de souffrir d’anxiété, de troubles du comportement alimentaire et d’addictions. De plus, en raison de l’impact psychique sur l’organisme, il est un facteur de risque de mortalité prématurée.

Savoir reconnaître les personnes à risques

Afin de lutter contre l’isolement social et donc ses conséquences, il est important de savoir identifier les personnes à risques. Pour cela, il convient de comprendre comment il peut s’installer. La présence d’un handicap et l’âge sont les principales causes physiques. Il existe également des causes psychologiques responsables d’isolement social, telles que la culture, la religion, les centres d’intérêts et la personnalité.

L’isolement social des seniors

Bien que toutes les personnes âgées ne soient pas concernées par l’isolement, une grande partie en est malheureusement touchée. Voici les causes principales de leur isolement :

  • Un handicap moteur
  • Un handicap auditif
  • Un handicap invisible
  • Un handicap psychique
  • Une diminution des ressources économiques
  • La perte d’un proche ou du conjoint

Les différents handicaps et l’isolement

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la définition de l'isolement social est la suivante :

« est handicapée toute personne dont l’intégrité physique ou mentale est passagèrement ou définitivement diminuée, soit congénitalement, soit sous l’effet de l’âge ou d’un accident, en sorte que son autonomie, son aptitude à fréquenter l’école ou à occuper un emploi s’en trouvent compromises ».

Qu’il s’agisse d’une déficience ou d’une incapacité, les relations sociales sont dans les deux cas, limitées.

isolement social personne âgée

Quelques chiffres...

Le handicap moteur, aussi appelé déficience motrice, correspond à une atteinte partielle ou totale de la motricité et représente 3,4% de la population française

Le handicap mental, ou déficience intellectuelle, est selon l’OMS

« un arrêt du développement mental ou un développement mental incomplet, caractérisé par une insuffisance des facultés et du niveau global d’intelligence, notamment au niveau des fonctions cognitives, du langage, de la motricité et des performances sociales »

On estime qu’environ 1 à 3% des français en sont touchés.

Le handicap psychique se distingue du handicap mental car il apparaît plutôt à l’âge adulte tandis que le handicap mental survient dès la naissance. Le handicap psychique correspond à des pathologies qui perturbent la personnalité. L’épidémiologie de ce handicap se divisent en plusieurs catégories :

  • Les troubles anxieux qui correspondent à 15-25% de la population
  • Les troubles de l’humeur qui représentent 5-15% des français
  • Les troubles psychotiques qui concernent 1% population
  • Les troubles du spectre autistique dont moins de 1% de la population est touchée

Le handicap visuel correspond à une cécité ou à de la malvoyance et 2,5% des français en sont touchés.

Le handicap auditif est un handicap invisible et correspond à une baisse de l’audition, voire même d'une perte de totale. Pas moins de 7,8% de la population est concernée.

Certaines personnes souffrant d’un handicap et certains seniors ne sont pas à l’aise à l’idée de demander de l’aide et c’est alors que la situation peut s’empirer. Il est donc important de ne pas hésiter à prendre l’initiative de faire des petits gestes pour leur témoigner de notre présence. Ces actions simples peuvent être par exemple de passer régulièrement un appel téléphonique ou de leur rendre visite, ou de faire appel à une aide à domicile.

Consultez nos tarifs pour une aide à domicile en cliquant ici s’il s’agit d’une perte d’autonomie permanente, ou en cliquant ici s’il s’agit d’une invalidité temporaire.

Les services à domiciles sont d’une grande aide pour les personnes âgées, car ils leurs assurent sécurité, hygiène, portage de repas ou préparation des repas sur place, aide aux déplacements, et bien plus encore. Cliquez ici pour en savoir plus.

Autres articles susceptibles de vous intéresser :

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à vous proposer des offres, contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations et paramétrer vos cookies, cliquez ici.