Blog

← Retour
05/02
2021

Coronavirus : Soins aux personnes âgées

En ce qui concerne le COVID-19, la maladie causée par le nouveau coronavirus, les personnes âgées en perte d'autonomie sont particulièrement vulnérables aux maladies graves. Les recherches montrent que les adultes de 60 ans et plus, en particulier ceux qui ont des problèmes médicaux préexistants, notamment des maladies cardiaques, des maladies pulmonaires, le diabète ou le cancer, sont plus susceptibles d'avoir une infection grave - voire mortelle - par un coronavirus que les autres groupes d'âge. Si vous vous occupez d'un proche âgé ou en situation de handicap, vous devez être particulièrement vigilant.

test pcr sur une personne âgée

Se maintenir en bonne santé

Tout d'abord et surtout, en tant que proche aidant, vous devez prendre toutes les précautions possibles pour éviter d'être vous-même infecté. Voici les principes de base :

  • Lavez-vous fréquemment les mains à l'eau et au savon pendant au moins 20 secondes avant et après avoir prodigué des soins, préparé des aliments, utilisé les toilettes ou touché des surfaces dans des lieux publics.
  • Évitez les foules, et si vous toussez ou éternuez, faites-le dans le pli de votre coude ou dans un mouchoir jetable.
  • Gardez vos mains loin de votre visage.
  • Nettoyez souvent les surfaces fréquemment touchées dans votre maison, y compris les équipements de mobilité et médicaux utilisés par votre proche, tels que les déambulateurs, les cannes et les mains courantes.
  • Pratiquez la distanciation physique, mais pas l'isolement social

Limiter les visites physiques chez les personnes fragiles

Que vous rendiez visite à votre proche âgé à domicile ou en Ehpad, un moyen important de réduire le risque d'infection pour vos proches âgés est de limiter les visites en personne. L'éloignement physique ne doit pas nécessairement signifier l'isolement ou la solitude de ces publics fragiles (personnes âgées, en situation de handicap ou de dépendance). Avant tout, il faut s'assurer de la sécurité des personnes âgées, mais également garder à l'esprit que l'isolement social peut avoir un impact négatif sur l'immunité et la santé mentale des personnes âgées.

En tant qu'aidant familial, vous pouvez aider les personnes âgées à se sentir impliquées, volontaires et moins seules pendant la pandémie :

  • Montrez-leur comment dialoguer par vidéo à l'aide de smartphones, d'ordinateurs portables ou de tablettes.
  • Utilisez les applications de ces appareils pour fournir des sous-titres aux adultes malentendants.
  • Encouragez les amis et la famille en dehors de votre foyer à téléphoner, à écrire des notes ou à envoyer des cartes pour remonter le moral de votre proche.
  • Donnez aux personnes âgées confinées à la maison un projet sur lequel elles peuvent travailler afin de les stimuler, par exemple parcourir des albums photos, cuisiner ou encore jardiner.

Minimiser le risque d'infection par COVID-19

Reportez les visites médicales non urgentes. Si une personne âgée dont vous vous occupez n'a pas un besoin urgent de visite médicale, pensez à l'aider à reporter les procédures facultatives, les examens annuels et les autres visites médicales non essentielles et favorisez les consultations en visioconférence.

N'oubliez pas que de nombreuses personnes âgées et personnes dépendantes, en particulier celles qui vivent avec une maladie chronique, ont des relations importantes avec leurs soignants. Pour les aider à rester en contact, demandez aux cabinets médicaux s'ils proposent la télémédecine, qui permet aux médecins et aux patients de communiquer par vidéo, par courrier électronique ou par d'autres moyens plutôt que face à face.

Il est conseillé pour les personnes âgées d'éviter les voyages non essentiels, en particulier les croisières ou les voyages dont l'itinéraire les exposerait à la foule.

Prévoir une solution en cas d'infection

Si vous le pouvez, faites participer les personnes âgées ou en situation de handicap de votre famille aux discussions sur la manière dont vous allez gérer les interruptions de la routine et sur ce qui se passera si lui (ou un autre membre de votre famille) tombe malade afin d'assurer un relai avec un service d'aide à la personne. En discutant à l'avance en famille, vous pouvez réduire le stress, limiter les situations d'urgence et aider chacun à se sentir plus impliqué et mieux préparé.

Choisissez une personne à contacter en cas d'urgence. Si vous êtes le principal proche aidant, désignez une personne à proximité sur laquelle vous pourriez compter pour prendre soin de la personne à aider de votre famille si vous tombez vous-même malade.

Dans le cas où vous seriez cas contact ou si vous ne pouviez pas vous occuper de votre proche âgé, handicapé ou dépendant, notez la possibilité de faire appel à un service d'aide à domicile tel que Click&Care Domicile afin d'être mis en relation avec une auxiliaire de vie formée, à proximité du proche à aider. Les aides à domicile référencées chez Click&Care peuvent vous accompagner pour des gestes tels que l'habillage, la toilette, l'aide à la prise des repas, la préparation, les courses ou encore les transferts à l'intérieur et hors du logement.

Si vous ou votre proche apprenez que vous avez peut-être été exposé à une personne chez qui la COVID-19 a été diagnostiqué ou si quelqu'un dans votre foyer développe des symptômes tels que toux, fièvre ou essoufflement, indiquez le au service à la personne Click&Care qui transmettra l'information aux aides à domicile pouvant vous assister.

Notre engagement pour votre maintien à domicile

1 an après la crise du coronavirus, le virus circule toujours. C'est pourquoi nous devons toutes et tous prendre nos responsabilités lorsque nous sommes au contact de personnes vulnérables, en situation de handicap, des personnes âgées dépendantes ou en perte d'autonomie.

Pour garder une qualité de maintien à domicile irréprochable et ne faire courir aucun risque aux personnes âgées, en situation de handicap ou dépendantes lors de l'accompagnement pour les actes et gestes de la vie quotidienne, Click&Care s'engage à ne placer aucun aide-soignant auprès d'un bénéficiaire de soins à domicile ou aide à domicile pendant au moins 14 jours, si le soignant effectuant une mission d'aide à domicile : 

  • A été exposé à un établissement où la Covid-19 est traité
  • Est intervenu auprès d'un patient positif à la Covid-19
  • A commencé à présenter des symptômes de la maladie

Notre plateforme de services à la personne ne placera aucun soignant qui présente des symptômes de maladie en affectation. Nos professionnels des services à domicile continuent d'intervenir pour vous assurer un maintien à domicile de qualité et en toute sécurité, même si le bénéficiaire est positif à la Covid-19, en respectant l'ensemble du protocole de sécurité et de distanciation qui leur a été communiqué.

Lire aussi : Covid-19 : La réalité des internes en médecine

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à vous proposer des offres, contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations et paramétrer vos cookies, cliquez ici.