Blog

← Retour
30/06
2021

Déshydratation: effets non négligeables sur le cerveau et le corps

Déshydratation et santé : Tout ce qu'il y a à savoir

Le corps humain est constitué d’environ 75% d’eau. Sans cette eau, il ne peut malheureusement pas fonctionner normalement. Rester correctement hydraté est indispensable aussi bien pour ceux qui travaillent devant un ordinateur que pour les marathoniens. La déshydratation se produit lorsque la quantité d’eau qui quitte le corps est supérieure à celle qui y entre. Même à un faible niveau, l’insuffisance en eau peut causer des perturbations significatives sur notre organisme.

En quoi consiste la déshydratation ?

Être déshydraté veut dire que la teneur en eau de l’organisme diminue. Notre corps perd de l’eau en transpirant, en urinant et en déféquant. Les vomissements et la diarrhée peuvent faire perdre à l’organisme de grandes quantités d’eau. La déshydratation survient lorsque l’eau n’est pas remplacée assez rapidement pour compenser la perte d’eau. La réponse naturelle du corps à une hydratation insuffisante est la soif. Pour répondre immédiatement à la soif, il faut boire suffisamment de liquides, de préférence de l’eau.

Pensez à boire de l’eau même si vous n’avez pas soif, car l’eau ne contient aucune calorie. Cela est d’autant plus important pendant l’été, une période à laquelle il faut se méfier de la déshydratation. Le manque d’eau dans le corps, en particulier dans les cellules et les vaisseaux sanguins, peut engendrer des symptômes. Ces derniers peuvent être aussi simples qu’un léger mal de tête à une maladie potentiellement mortelle.

Notre corps est complexe qu’il est primordial d’adopter une approche holistique pour maximiser notre bien-être. S’hydrater en buvant beaucoup d’eau est un élément simple, mais vital pour une santé physique, émotionnelle et mentale optimale. Il faut boire huit verres d’eau de 30 cl par jour, soit environ deux litres pour éviter la déshydratation. Une bonne hydratation est particulièrement importante pour les personnes âgées, les enfants, les alcooliques et les personnes souffrant de diabète.

Comment le manque d’eau peut-il survenir ?

Tout le monde peut facilement se déshydrater de manière inattendue. Il est crucial de se réhydrater régulièrement si vous effectuez un exercice physique intense et prolongé. Le risque de déshydratation est élevé si vous faites un travail manuel ou que vous travaillez dans un environnement chaud. Il en va de même si vous passez du temps dans un endroit mal ventilé ou sec. Elle peut se produire dans des environnements venteux qui permettent à la sueur de s’évaporer plus rapidement.

Il ne faut pas oublier la réhydratation pendant l’hiver. Vous n’avez peut-être pas envie de boire suffisamment d’eau, mais l’air chaud peut assécher votre peau. Vous pouvez souffrir de déshydratation en buvant de l’alcool ou des boissons contenant de la caféine. Ce sont des produits à effet diurétique qui peuvent vous faire perdre plus d’eau que la normale. Les médicaments diurétiques prescrits pour l’insuffisance cardiaque et l’hypertension artérielle peuvent augmenter le risque de déshydratation.

Les différents symptômes de la déshydratation

Une petite perte d’eau de 1,5% peut occasionner des signes, notamment:

  •         Maux de tête, délire, confusion,
  •         Fatigue ou asthénie,
  •         Vertige, faiblesse, étourdissement,
  •         Bouche sèche et/ou toux sèche,
  •         Fréquence cardiaque élevée, mais pression artérielle basse,
  •         Perte d'appétit avec une envie élevée de manger des choses sucrées,
  •         Peau rougie, pieds enflés,
  •         Crampes musculaires,
  •         Intolérance à la chaleur ou frisson,
  •         Constipation,
  •         Urine de couleur foncée.

La déshydratation a plus d'effets que vous ne le pensez. Des études montrent que la déshydratation, même légère, peut avoir un impact significatif sur l’humeur, l’énergie. Elle peut affecter  la capacité à penser clairement. Le fait est que le cerveau humain est composé d'environ 75 % d'eau. Le manque d’eau ralentit la circulation, ce qui entraîne une diminution de l'oxygène circulant dans tout votre corps. La soif fait partie du système d'alerte complexe de l'organisme qui ne doit pas être ignoré.

Quels sont les différents niveaux de déshydratation ?

La déshydratation peut être classée comme suit :

  •         Légère

Vous devez simplement absorber davantage de liquides par voie orale. Il faut boire de l’eau ou des boissons contenant des électrolytes. Cela est important en cas de transpiration importante ou de pertes de liquides dues aux vomissements et à la diarrhée.  Vous devriez vous sentir mieux après cinq ou dix minutes.

  •         Modérée

Une déshydratation modérée nécessite une hydratation intraveineuse. Cela permet de fournir des nutriments essentiels plus rapidement qu'avec des solutions que vous buvez. Vous l'obtiendrez dans un centre de soins d'urgence ou à l'hôpital.

  •         Grave

Consultez un professionnel de la santé si vos symptômes de déshydratation sont graves. Il déterminera votre niveau de déshydratation afin de vous prescrire un traitement. Vous aurez besoin d’une observation médicale à l’hôpital. Si vous avez subi une chirurgie intestinale, certaines solutions de réhydratation peuvent ne pas contenir suffisamment de sel. Dans ce cas, vous aurez besoin d'une solution plus concentrée. Votre médecin ou votre chirurgien peut vous recommander une solution de réhydratation adaptée à votre cas.

Les conséquences de la déshydratation sur le cerveau et le corps

Une déshydratation sévère rétrécit les vaisseaux sanguins du cerveau. Lorsqu'il n'y a pas assez de liquide dans le cerveau. Elle affecte la mémoire et la coordination, altère les fonctions cognitives. À l’extrême, cela peut entraîner le délire, la perte de conscience, voire le coma. Le cerveau des adultes déshydratés montre des signes d’activation neuronale accrue lorsqu’ils effectuent des tâches cognitives. Cela veut dire que leur cerveau travaille plus que la normale pour accomplir la tâche. Chez les jeunes adultes en bonne santé, cet effort supplémentaire se manifeste par la fatigue et les changements d’humeur.

Le cœur doit également travailler plus fort quand il y a moins d’eau dans le sang. En moyenne, une personne doit uriner cinq à sept fois par jour. Quand elle est déshydratée, il se peut qu’elle urine moins. Cela s’explique par le fait que la diminution de l’eau dans le sang oblige les reins à retenir l’urine.

Il ne faut pas prendre à la légère la déshydratation, car elle peut causer d’autres maladies liées à la chaleur. Citons par exemple, l’épuisement par la chaleur ou le coup de chaleur qui peut survenir rapidement et être fatal.

Si vous avez une personne âgée ou une personne malade, faire appel à une aide à domicile peut être d'une très grande aide pour aider la personne dans la prise de nourriture. Sur Click & Care, retrouvez facilement une personne qualifiée pour l'aide aux repas.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à vous proposer des offres, contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations et paramétrer vos cookies, cliquez ici.