Aide aux repas

Afin de permettre à la personne âgée de conserver son indépendance lors de la prise de repas, et ce malgré les difficultés, il est possible de faire appel à une aide à domicile. Les objectifs sont pluriels : assurer la prise alimentaire et hydrique de la personne afin d’éviter des complications, stimuler son autonomie et l’aider, partiellement ou totalement, à s’alimenter.

L'équilibre alimentaire

L’apport alimentaire doit répondre aux besoins énergétiques d’une personne alors que l’apport hydrique permet quant à lui d’assurer l’équilibre en eau de l’organisme en remplacement des pertes.

Certains troubles physiologiques liés à l’âge ou certaines pathologies ne permettent pas à la personne d’assurer seule ses apports en nutriments et en eau. Une aide à domicile peut intervenir afin de s’assurer de la prise du repas et de son équilibre alimentaire et hydrique et l’aider, si nécessaire, à prévenir une dénutrition ou une déshydratation.

L’aide au repas : de quoi s’agit-il ?

Les auxiliaires de vie peuvent préparer les mets et aider les personnes âgées ou handicapées à la prise des repas à domicile en s’adaptant à leur niveau de dépendance, le but étant de toujours laisser un maximum d’autonomie à la personne aidée pour sa confiance en elle mais aussi pour lui permettre de vivre chez elle le plus longtemps possible en maintenant et/ou en restaurant ses capacités.

Aider les personnes âgées lors de la prise des repas permet aussi d’éviter l’isolement social. Souvent, prendre son repas seul(e) fait partie des éléments qui nuisent à l'envie de manger.

L’aide au repas : comment se déroule l’intervention ?

Selon la fatigue de la personne âgée, son degré d’immobilisation ou son handicap, l’auxiliaire de vie lui apporte une aide partielle ou totale.

L’aide partielle au repas

L’aide partielle à la prise du repas consiste à :

  • Préparer les éléments situés sur le plateau-repas : donner la serviette, ouvrir les barquettes et les pots, rompre les sachets, couper les aliments, comme les fruits par exemple, les éplucher, etc.
  • Remplir le verre d’eau et le donner si nécessaire
  • Si la fatigue s’installe, prendre le relais et l’aide à manger en fin de repas.

L’aide totale au repas

L’aide totale à la prise du repas consiste à :

  • Se placer au même niveau que la personne, s’asseoir à côté d’elle, lui demander par quoi elle souhaite commencer et si la température des aliments lui convient
  • Prévenir le risque de fausse route : respecter le rythme de la personne, ne pas la brusquer, lui donner le temps de mastiquer et d’avaler doucement les aliments, s’assurer qu’elle a bien avalé avant de proposer une autre cuillère, lui laisser le temps de « souffler » entre deux cuillères, faire des pauses et lui proposer à boire entre les bouchées.

EQUIPEMENTS

La possibilité d’acquérir du matériel adapté

Afin de permettre à la personne âgée de conserver son autonomie lors de la prise de repas, et ce malgré les difficultés physiques qu’elle peut ressentir, il est également possible d’acquérir du matériel adapté :

  • Des assiettes à rebords ou des verres anti-renversement pour une personne qui tremble ou manque de force, comme les patients atteints de la maladie de Parkinson
  • Des sangles de poignets pour aider à maintenir les couverts en main en cas d’arthrose
  • Des verres à paille pour pallier les troubles de la déglutition.

Chez Click&Care, nous considérons que l’aide au repas doit se faire en toute sérénité et au rythme de la personne aidée. Nous avons également à cœur de prendre le temps nécessaire pour réaliser chaque étape soigneusement et correctement : bien vous accompagner est notre priorité.

Nos auxiliaires de vie sont sélectionnées selon un processus de recrutement méticuleux, non seulement pour leurs compétences techniques, mais aussi pour leurs qualités relationnelles. Qualifiées, expérimentées et formées aux différentes techniques d’aide au repas, nos aides à domicile disposent en effet de solides expériences, ce qui leur permet de répondre au mieux à ce type particulier de besoin.

NOS PRESTATIONS

Les bons gestes d’une aide à domicile

L’aide à domicile prend généralement en charge la préparation du repas, le dressage de la table, la vaisselle, le nettoyage de la cuisine afin de garder le lieu de vie propre et chaleureux. Le repas est synonyme de convivialité. Une alimentation savoureuse et équilibrée participe au maintien d’un bon moral.

L’aspect humain est un élément clé de la prise en charge. Il ne faut pas hésiter à échanger avec la personne âgée, l’encourager lors du repas, veiller à ce que l’alimentation reste un moment de plaisir et non une contrainte, la stimuler par la présence ou de simples paroles, s’assurer de sa satisfaction et, dans le cas contraire, comprendre pourquoi elle n’a pas apprécié les mets...

Par ailleurs, elle doit veiller à respecter différents points :

  • Favoriser en premier la prise de repas par les protéines (viande, poisson, œuf…)
  • Adapter le régime en cas de contre-indications dues à certaines maladies (diabète par exemple) ou d’interdits liés à la culture ou la religion
  • Vérifier la prise de médicaments au cours du repas
  • S’adapter aux besoins spécifiques, comme l’hydratation plus importante lors des fortes chaleurs
  • Faciliter certaines actions (remplir un verre d’eau, éplucher un fruit, couper les aliments…)
  • Laisser un maximum d’autonomie à la personne afin qu’elle puisse s’alimenter seule.

L’auxiliaire de vie a également ici un rôle de coordination. En effet, elle doit noter et transmettre aux autres intervenants ou à la famille tous les changements ou signes observés (sécheresse de la peau, agitation soudaine, dépression, etc.) afin de s’assurer du maintien du bon état de santé général du bénéficiaire.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à vous proposer des offres, contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations et paramétrer vos cookies, cliquez ici.