Blog

← Retour
14/05
2021

Les maladies neurodégénératives : signes, préventions et traitements

Les maladies neurodégénératives les mus connues sont l'Alzheimer, la maladie de Parkinson et la maladie à corps de Lewy, mais ce ne sont pas les seules. Les troubles neurodégénératifs entraînent une détérioration des nerfs et des tissus du cerveau au fil du temps. Elles touchent des millions de personnes dans le monde et provoquent des dommages permanents. Ce sont des maladies progressives auxquelles les symptômes peuvent dégénérer. Même s'il n'y a pas de remède, il existe des traitements qui peuvent néanmoins aider. Le but de ces derniers est surtout de réduire les symptômes et de préserver la qualité de vie du patient. Découvrez les points à comprendre sur ces maladies.

mère âgée et son fils

Quelles sont les maladies neurodégénératives ?

Une maladie neurodégénérative est un type de trouble dans lequel les cellules du système nerveux central cessent de fonctionner et finissent par mourir. Les neurones sont des cellules nerveuses qui constituent les éléments constitutifs du système nerveux, composent la moelle épinière et le cerveau. Ils ne peuvent pas se multiplier, de sorte que lorsqu'ils sont endommagés, l'organisme ne peut les remplacer.

Les troubles neurodégénératifs engendrent des dysfonctionnements de l’équilibre, des mouvements, de la parole, de la respiration, etc. Il existe différents types de maladies neurodégénératives, notamment (liste exhaustive) :

  • La maladie de Parkinson,
  • La maladie d’Alzheimer,
  • L’ataxie de Friedreich,
  • La démence à corps de Lewy,
  • La maladie de Huntington,
  • La sclérose latérale amyotrophique ou maladie de Charcot,
  • L’atrophie corticale postérieure
  • L’ataxie spinocérébelleuse

Les maladies dégénératives du système nerveux peuvent avoir des conséquences importantes, qui peuvent aller jusqu’à mettre la vie du patient en danger.

Comment reconnaître les maladies neurodégénératives ?

Il existe plusieurs symptômes reconnaissables qui peuvent apparaître : des troubles mentaux cognitifs (démence) qui affectent la pensée, les émotions et les relations interpersonnelles. Les patients perdent progressivement la mémoire, le raisonnement et le sens critique, peuvent devenir amnésiques ou être désorientés.

Les symptômes incluent la dégénérescence des mouvements comme les tremblements au repos ou la rigidité musculaire. Le malade peut avoir des difficultés dans l’exécution d’un mouvement. Ses réflexes posturaux et son équilibre peuvent être altérés. Les conséquences peuvent être l’apparition d’insomnies, de troubles alimentaires, de problèmes urinaires, de dépression, d’anxiété ou des difficultés à avaler voire des troubles de la mémoire.

Les causes des troubles dégénératives du système nerveux

Il n’existe pas de causes spécifiques aux maladies neurodégénératives. Cependant, plusieurs facteurs de risques génétiques et environnementaux peuvent favoriser son apparition. Ces maladies peuvent se développer avec l’âge et l’influence génétique. Parfois, la cause est un problème médical comme l'alcoolisme, une tumeur ou un accident vasculaire cérébral. Dans d’autres cas, elles peuvent être dues à des toxines, des produits chimiques et des virus.

Le processus de diagnostic d’une maladie dégénérative n'est pas simple et prend généralement beaucoup de temps. L’analyse des symptômes peut être assez délicate au début de la maladie. Dans de nombreux cas, il s’agit d’affections héréditaires, et par conséquent, les médecins évalueront les antécédents médicaux du patient. À partir de là, des examens complémentaires comme une analyse de sang ou une IRM sont réalisés. L’objectif étant d’exclure les changements dus à d’autres maladies.

Existe-t-il des préventions contre ces maladies neurodégénératives ?

Il est vrai qu’on ne peut pas éviter les maladies neurodégénératives. Mais les facteurs liés au mode de vie jouent également un rôle important dans la prévention de ces problèmes. Vous pouvez prendre des mesures pour améliorer considérablement votre santé. Adoptez un régime alimentaire sain en consommant des fruits et légumes au quotidien et évitant la surconsommation d’aliments riches en graisse saturée.

Atteindre et conserver un poids santé est une étape importante pour améliorer votre résistance aux maladies dégénératives. Avoir une masse corporelle plus faible et moins de tissu adipeux réduit le nombre de radicaux libres dans votre organisme. Adoptez un programme d’exercices physiques raisonnable. Vous pouvez faire des exercices d'aérobie et d'anaérobie.

Un manque de sommeil peut avoir des effets négatifs sur notre santé mentale et physique. Le maintien d'un horaire de sommeil sain vous aide à rester motivé, alerte et engagé.

Maladies neurodégénératives : quels sont les traitements ?

À l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement pour la grande majorité de ces maladies. Mais des techniques sont mises en place pour freiner la progression des symptômes, lorsque la maladie n’est pas trop avancée. Elles visent à soulager la douleur et à prolonger l’autonomie ainsi que la fonctionnalité du patient.

Selon le cas, il est possible d’utiliser diverses procédures médicales et chirurgicales. La psychoéducation est importante pour le patient et son entourage afin d’apprendre le traitement de la maladie et ses conséquences. Cela réduit le niveau d'incertitude, ce qui facilite les mécanismes et les stratégies d'adaptation.

Il est courant de recourir à la rééducation neuropsychologique, à la physiothérapie, à l’orthophonie et à l’ergothérapie. Tous ces éléments font partie d’une stratégie multidisciplinaire pour aider le patient. Dans certains cas, des médecins ont recours à la pratique de soins non conventionnels pour soulager les maladies neurodégénératives.

Quel spécialiste doit-on consulter ?

Les maladies neurodégénératives doivent être traitées par une équipe multidisciplinaire qui peut comprendre plusieurs spécialistes. Cela vise à aider les patients à bien gérer ces pathologies. La prise en charge de la maladie se concentre dans la gestion physique et psychologique des maladies neurodégénératives.

Les patients atteints d’une maladie neurodégénérative reçoivent les soins d'une équipe complète pour effectuer un examen de l’état général du patient. Ils doivent consulter un psychiatre pour évaluer les problèmes de mémoire et de pensée, les troubles mentaux et émotionnels. L’intervention d’un neurologue est grandement utile pour détecter les anomalies du cerveau et le système nerveux central. Des examens neurologiques approfondis sont indispensables pour pouvoir établir un diagnostic.

L'accompagnement des personnes atteintes d'une maladie neurodégénérative

Les maladies neurodégénératives peuvent généralement devenir invalidantes jusqu’à entraîner la paralysie. C'est pourquoi il est important de faire appel à une aide à domicile pour assurer le soutien de la personne souffrant d’une de ces maladies cérébrale. Les services proposés sont vastes, à vous de déterminer ce dont vous avez besoin. Pour un meilleur soutien à domicile, faites appel à un personnel qualifié.

Trouver du personnel formé

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à vous proposer des offres, contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations et paramétrer vos cookies, cliquez ici.