Vivre chez soi malgré Parkinson

Vous êtes atteint de la maladie de Parkinson ? Il est possible de continuer à vivre chez vous malgré la pathologie et les traitements, l’important étant de se sentir en pleine sécurité et de pouvoir continuer à exercer les activités du quotidien. Click&Care vous aide à y voir plus clair.

 aide à domicile parkinson

La maladie de Parkinson : qu’est-ce que c’est ?

Décrite en 1817 par le médecin anglais James Parkinson, la maladie de Parkinson est la deuxième maladie neurodégénérative la plus fréquente en France. Avec 25 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année, il ne s’agit pas d’une maladie rare. Elle concerne 150 000 personnes dans l’Hexagone et, contrairement aux idées reçues, ne frappe pas exclusivement les personnes âgées puisque l’âge moyen lors du premier diagnostic est de 59 ans (chiffres : France Parkinson).

Cliquer pour découvrir l'infographie

La maladie de Parkinson se caractérise par une mort précoce d’une population de neurones, présents dans une petite structure du tronc cérébral : la substance noire. Ces neurones produisent un neurotransmetteur, la dopamine, qui a un rôle essentiel dans le contrôle du mouvement. Ce que nous faisons habituellement sans réfléchir devient impossible pour les personnes atteintes de la maladie, qui sont obligées de « penser » à chaque geste, un à un.

 

Traitement de la maladie de Parkinson

Il n’existe pour le moment aucun traitement qui puisse prévenir ou guérir la maladie de Parkinson. Les seuls traitements disponibles prennent en charge les symptômes de la maladie et l’essentiel du traitement médicamenteux a pour objectif de compenser le manque de dopamine dans le cerveau.

La stimulation cérébrale profonde dans le traitement de la maladie de Parkinson est une technique chirurgicale révolutionnaire, qui consiste à implanter des électrodes très fines dans une zone du cerveau profond, de la taille d’un haricot, afin d’émettre des impulsions électriques pour corriger directement les conséquences cérébrales du manque de dopamine. Néanmoins, ce traitement agit uniquement sur les signes moteurs.

L’approche non médicamenteuse est également importante. Par exemple, la kinésithérapie entretient les muscles et les articulations et améliore la marche et l’équilibre. L’intervention d’un orthophoniste est nécessaire pour prévenir ou corriger les troubles de la déglutition, les difficultés à parler ou à écrire. Une activité physique régulière, comme  la marche, des exercices d’étirement et de relaxation, est  aussi recommandée. 

 

La maladie de Parkinson : quelle prise en charge ?

Classée Affection Longue Durée (ALD), la maladie de Parkinson est prise en charge à 100% par la Sécurité sociale. L’exemption du ticket modérateur concerne l’ensemble du parcours de soins et des traitements liés à la prise en charge médicale de la maladie : consultations et examens, médicaments, matériel médical, traitements annexes et soins paramédicaux (rééducation, soins infirmiers à domicile liés à la prise en charge de maladie de Parkinson), frais de transport pour aller recevoir des soins…

La prise en charge de la maladie de Parkinson passe par la reconnaissance du statut d’handicapé du malade, auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

 

Maladie de Parkinson et maintien à domicile : c’est compatible !

Si vous souhaitez continuer à vivre chez vous, sachez que vous pouvez être aidé pour réaliser les tâches de la vie quotidienne.

Intervention d’une aide à domicile

Vous pouvez par exemple bénéficier de l’intervention d’une aide à domicile Click&Care pour vous aider à effectuer les tâches comme le ménage, les courses, la préparation des repas, la toilette…

Des aides financières existent pour vous aider à payer le coût de ses interventions et vous pouvez aussi bénéficier d’un crédit d’impôt égal à 50% des dépenses annuelles que vous avez effectuées pour bénéficier d’un accompagnement à domicile.

Aménagement du lien de vie

Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ont des troubles moteurs pouvant induire des difficultés à se déplacer, la crainte de faire une chute et un sentiment d’insécurité. La mise en place de certaines adaptations permet de se sentir plus en sécurité à domicile. On préconise alors d’installer une téléassistance, d’aménager son logement pour le rendre plus sécurisant et de s’équiper de matériels et équipements conçus pour compenser les handicaps moteurs : déambulateur, fauteuil roulant, canne, lève-personne, barres d’appui…

S’entourer de personnes de confiance

Il existe des associations qui ont pour mission d’informer, d’orienter, de conseiller les personnes atteintes de la maladie de Parkinson et leurs proches. Par exemple, le programme A2PA (Aide aux aidants Parkinson) a été développé pour accompagner, soutenir et informer les proches de personnes ayant la maladie de Parkinson. France Parkinson propose aussi une plateforme d’e-learning pour répondre aux besoins d’information et de formation à distance des malades, de leurs proches, mais également des professionnels qui interviennent auprès d’eux.

Vous souhaitez en savoir plus sur la prise en charge à domicile malgré la maladie de Parkinson, ou avez une question sur nos services ?

Les conseillers Click&Care sont à votre écoute pour y répondre !

N’hésitez pas à nous contacter au 09 78 38 38 38 ou famille@clickandcare.fr ou en cliquant ici !

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à vous proposer des offres, contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations et paramétrer vos cookies, cliquez ici.