Blog

← Retour
06/04
2021

Comment savoir si on a un cancer ?

Le cancer a déjà sûrement frappé une de vos connaissances ou proches et généralement, aucune des victimes de cette maladie ne l’avait pressenti. Tout au plus, elles ont rarement senti quelque chose d’anormal. Tout comme la maladie de Parkinson, le cancer est évolutif et compte plusieurs phases. Lorsque la maladie arrive à un stade avancé, il est difficile de la soigner. Comment savoir si on a un cancer suffisamment tôt pour obtenir une prise en charge au stade précoce ? Doit-on s’inquiéter de certains signes ? 

cancer

Qu'est-ce que le cancer ?

Selon l’explication sur le site de l’Institut National du Cancer, le cancer est le résultat d’un trouble qui atteint les cellules du corps humain. Tout d’abord, ces cellules cancéreuses commencent par se multiplier de façon désordonnée. Ensuite, elles se propagent localement d’abord pour atteindre le tissu attenant, et enfin elles constituent des métastases.

Les cellules saines se multiplient de manière contrôlée, et sont programmées pour ne se multiplier qu’un nombre de fois fini. Quant aux cellules cancéreuses, leur multiplication échappe à tout contrôle et elles peuvent se diviser à l’infini. Lorsque cela se produit à un certain degré qu'on peut savoir si on a un cancer.

Médicalement, le terme "cancer" regroupe plusieurs maladies qui n’ont généralement pas de lien commun. Il y a le cancer du sein, le cancer de la prostate, le cancer de la peau, le cancer du côlon, le cancer du pancréas, le cancer des poumons, et bien d'autres encore. Par conséquent, la manifestation de la maladie est différente selon le cas et la localisation du cancer. Son évolution se fait sur plusieurs années sans qu’il y ait de symptômes vraiment marquants.

Qu'est-ce qui cause le cancer ?

Parmi les maladies les plus bénignes, il est celui qui cause une souffrance prolongée. Il ronge notre corps peu à peu et il peut affecter notre santé mentale. Difficile de savoir si on a un cancer, mais il faut savoir qu'il n'apparait pas subitement. Nos habitudes peuvent en être la cause. Parmi les éléments qui peuvent favoriser la formation des cellules cancéreuses il y a :

  • L'exposition au soleil (de manière prolongée),
  • Une mauvaise alimentation (nourriture industrielle),
  • La consommation de tabac ou de stupéfiants,
  • L'exposition aux rayons ionisants.

Toutefois, il faut reconnaître que certaines personnes sont plus sensibles que d'autres. Dans tous les cas, il est conseillé d'avoir une bonne hygiène de vie et une bonne alimentation.

Comment s’étendent les cancers ?

Un cancer apparaît comme une prolifération incontrôlée de cellules. La masse de cellules cancéreuses grandit et envahit les tissus voisins petit à petit. Cela conduit par la suite à une tumeur qui envahit peu à peu l’organisme et alterne son fonctionnement. Au fil de leur développement, les cellules cancéreuses peuvent s’échapper de leur tissu d’origine à partir des vaisseaux sanguins, coloniser d’autres organes et se diffuser dans tout l’organisme. La prolifération successive de ces cellules cancéreuses conduit à la formation des tumeurs secondaires, appelées métastases.

Les signes précurseurs d’un cancer

Si vous vous demandez comment savoir si on a un cancer, vous devez savoir qu'il est difficile de le détecter à ses débuts. Toutefois, différents types de symptômes qui ne sont pas habituels et qui persistent peuvent être les signes de manifestation des cancers. Cela ne veut pas directement dire qu’il s’agit d’un cancer, mais une consultation auprès d’un médecin est recommandée.

Le classement de ces symptômes ci-dessous est fait des plus communs vers les plus rares :

  • Douleurs soudaines et sans explication ou ne se dissipent pas,
  • Problèmes de respiration ou de la bouche : halètement, présence d’ulcère de la bouche dont on n’arrive pas à guérir, toux qui persiste,
  • Problèmes au niveau de la digestion ou de l’urine : fréquence de selles plus élevées, flatulences qui persistent ; problème de digestion ou sensation de brûlure persistante au niveau de l’estomac, problème pour uriner,
  • Différents types de saignements : au niveau du vagin, mais sans explication claire, présence de sang dans les excrétions, les urines, les toux ou les crachats, saignements en dehors de la période de menstruation ou chez une femme ménopausée,
  • Modifications physiques ou symptômes : changement au niveau du sein, amaigrissement inexpliqué, apparition d’un grain de beauté ou transformation d’un grain de beauté existant, changement d’aspect d’une tâche de peau (forme, couleur, taille, saignement), apparition d’un nodule qui ne rétrécit pas sur n’importe quel endroit du corps,
  • Modification de la voix qui peut devenir enrouée ou rauque, difficultés pour manger surtout pour avaler, transpiration nocturne abondante, une plaie cutanée ou buccale qui n’arrive pas à cicatriser,
  • Survenance de diarrhée ou de constipation persistante,
  • Extrême fatigue.

Le cancer primitif inconnu

Nous parlons de CPI lorsqu'un cancer détecté s'est déjà répandu dans l'organisme sans pouvoir déterminer sa source. Le CPI peut engendrer plusieurs manifestations et signes suivant la place des cellules cancéreuses dans l’organisme. Néanmoins, certaines maladies peuvent également présenter les mêmes signes que le CPI.

Les signes classiques du CPI sont souvent :

  • Amaigrissement inexpliqué,
  • Épuisement inexpliqué,
  • Diminution de l’appétit.

Pour savoir si vous avez un cancer primitif inconnu, vous devez faire des analyses. Toutefois, il existe certains signes qui peuvent vous alerter :

  • Gonflement d’un ganglion placide au niveau de l’aine, de l’aisselle ou du cou (il grossit plus que la normale, mais généralement il est indolore et insensible),
  • Protubérance ou gonflement perceptible au toucher au niveau du ventre ou gonflement du ventre,
  • Douleur sur des parties spécifiques du corps (poitrine, abdomen, os ou autres parties)
  • Anémie,
  • Céphalées ou autres signes neurologiques.

Existe-t-il des moyens pour le traitement du cancer ?

Si vous vous êtes demandé comment savoir si on a un cancer et que vous présentez quelques signes, ne paniquez pas. Prenez d'abord rendez-vous chez un médecin afin que qu'il puisse procéder aux analyses nécessaires. En fonction du résultat et du stade d'évolution du cancer, le cancer nécessitera un traitement plus ou moins important (intervention chirurgicale, chimiothérapie, radiothérapie, etc.). Au plus tôt le cancer est détecté, au mieux celui-ci pourra être traité. De manière générale, vous pouvez avoir trois types de traitements :

  • Les interventions chirurgicales et la greffe de cellules souches hématopoïétiques,
  • La chimiothérapie,
  • La radiothérapie.

Pour vous accompagner dans votre combat contre le cancer, vous pouvez faire appel à une auxiliaire de vie. L'aide à domicile se chargera de réaliser vos tâches quotidiennes (aportage des repas, aide-ménagère, courses, aide à la préparation des repas, aide à la prise des repas, toilette, habillage …) et vous assurer de rester soutenu face à la maladie. Ainsi vous pourrez économiser votre énergie et vous focaliser sur votre guérison. Vous souhaitez bénéficier de services d'aide à domicile ? Faites appel à Click&Care, présent partout en France pour vous assister dans vos besoins de la vie quotidienne au 09 78 38 38 38.

Quelles aides financières pour la prise en charge à domicile ?

L'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)

Vous êtes malade ou en convalescence ? Vous êtes une personne âgée dépendante, une personne en situation de handicap, en perte d'autonomie ou en situation de dépendance ? Vous êtes âgé de plus de 60 ans ? Selon vos ressources, vous pouvez bénéficier de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) pour faire appel à un professionnel de l'aide à domicile vous permettant d'obtenir une assistance dans les actes essentiels de la vie quotidienne.

L'Hospitalisation à Domicile (HAD)

Vous êtes hospitalisé et souhaitez poursuivre les soins chez vous ? Quel que soit votre âge, l'hospitalisation à domicile vous permet de bénéficier de soins médicaux et paramédicaux là où vous vous sentez au mieux : chez vous. Ce type d'hospitalisation est effectué par prescription médicale par votre médecin traitant et vous permet de bénéficier de soins infirmiers à domicile (SSIAD).

L'Aide Au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH)

Vous êtes âgé d'au moins 55 ans et souhaitez être soutenu à votre domicile suite à une hospitalisation ? L'Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH) peut vous être versée pour une durée de 3 mois, est renouvelable et vous permettra de bénéficier d'une aide humaine à domicile, d'une aide médicale, d'une aide dans la vie quotidienne et d'une aide technique.

Comment adapter son logement en cas de cancer ?

Selon le stade de votre cancer et le traitement, les effets ressentis peuvent être plus ou moins importants. L'importance des effets peut également varier selon l'âge du patient atteint du cancer (enfant, adolescent, personne âgée ou en situation de handicap). Cela peut également varier selon les antécédents médicaux.

Afin de vous sentir en sécurité pendant ou après votre traitement et faciliter vos déplacements au sein du logement, il est conseillé : 

  • La mise en place d'une téléassistance permettant l'intervention des secours ou d'un proche en cas de malaise ou chute. Le déclenchement de l'intervention peut être fait à l'aide de l'appui sur un bouton sur un dispositif tel qu'une montre ou un médaillon porté sur soi en permanence.
  • L'aménagement du logement pour rendre les différents éléments accessibles et sans risques : adaptation de la salle de bain, revêtements antidérapants, volets roulants automatisés.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à vous proposer des offres, contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations et paramétrer vos cookies, cliquez ici.