Blog

← Retour
01/10
2021

Syndrome de Diogène : Ce qu'il faut comprendre

Comprendre Syndrome de Diogène pour une meilleure prise en charge 

Le Syndrome de Diogène est un trouble du comportement. Il touche une personne sur 2000 en France. Il est peu connu, mais atteint toutefois de plus en plus de gens chaque année. Même auprès des spécialistes de la psychologie, le syndrome reste un sujet à approfondir davantage. C'est un trouble du comportement curable et non comme la maladie de Huntington. Avec un bon accompagnement social et médical, la personne atteinte peut en guérir. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le Syndrome de Diogène et comment y faire face si vous avez une proche atteinte par le trouble. 

 

Savoir identifier le Syndrome de Diogène 

Le Syndrome de Diogène touche particulièrement les personnes âgées de plus de 65 ans. Toutefois, il existe aussi des cas chez des personnes jeunes, mais est assez rare. Les études menées par les chercheurs ont également démontré une certaine prévalence chez les femmes. Une pathologie pas toujours facile à détecter d’ailleurs, elle peut se révéler de différentes manières. Néanmoins, il existe certains symptômes permettant de spécifier le syndrome plus rapidement.  

Les symptômes du Syndrome de Diogène 

Selon les études réalisées sur le Syndrome de Diogène, voici les symptômes les plus récurrents chez les personnes atteintes : 

  • La syllogomanie ou l’accumulation immodérée d’objets en tous genres, utiles ou non, 

  • La négligence de l’hygiène corporelle et domestique ou incurie en terme médical, 

  • L’isolement social ou le repli sur soi, 

  • Le refus de toute forme d’aide extérieure dans la vie quotidienne. 

Les manifestations du syndrome peuvent cependant varier d’un cas à un autre. En effet, il existe des "Diogènes" obsédés par la propreté et le rangement. Dans ce cas, la personne se distingue par une hygiène excessive et vit dans un logement quasiment vide. Si certains refusent toute forme de contact social également, d’autres apprécient de rendre visite à leurs familles et leurs amis. Seulement, personne ne peut entrer dans leur maison. 

Comment reconnaître une personne atteinte du syndrome de Diogène avec plus de certitudes alors ?  

La détection du syndrome de Diogène chez une personne  

L’observation des comportements est à la base de l’identification d’une personne victime du syndrome de Diogène. Elle peut négliger excessivement son hygiène de vie ou, au contraire, en être obsédée démesurément.  

Pour les plus négligents, la présence d’un tas d’ordures dans sa demeure lui est indifférente. Il existe des cas où tout le logement est rempli de saletés, de détritus et même des excréments. Plus la personne atteinte du syndrome de Diogène collecte divers objets, plus elle sera portée vers un isolement total. Dans la plupart des cas d’ailleurs, cette forme de manifestation touche les personnes qui vivent seules. En vivant dans de telles conditions, la victime se sent incomprise, voire même rejetée. Ainsi, elle se confirme davantage dans son choix de vie et refuse toute aide extérieure. Son foyer reste également inaccessible à tous. 

Par contre, pour celles qui présentent une obsession par rapport à leur hygiène corporelle et domestique, elles ont plus tendance à la socialisation. Ces personnes aiment particulièrement rendre visite à leurs proches et développent d’excellentes relations avec le voisinage. Cependant, elles interdisent l’accès à leur domicile à toute personne extérieure. En effet, ces "Diogènes" propres préfèrent vivre dans un logement vide. Leur domicile ne comporte que les meubles les plus essentiels : tables, chaises et lit. 

Il existe tout de même un point commun aux victimes du syndrome de Diogène. Selon les spécialistes, elles ne demandent jamais rien, alors qu’elles auraient besoin de tout. Leur isolement total par rapport à la société rend plus difficile une véritable identification des personnes atteintes. Pourtant, il existe bien des solutions permettant à une victime de retrouver une vie plus saine. 

Solutions et traitements pour les personnes atteintes du Syndrome de Diogène  

Un logement encombré de saletés présente une véritable menace pour la santé physique, mentale et sociale des occupants. Cette menace peut s’étendre aux voisinages avec les odeurs nauséabondes qui s’en répandent. De plus, il y a de gros risques d’effondrement et d’incendies. Le signalement de toute personne pouvant présenter les symptômes du syndrome de Diogène doit être effectué auprès des autorités compétentes le plus rapidement possible.  

En effet, le syndrome de Diogène n’est pas une maladie. Une prise en charge pour un changement de comportement est la solution la plus efficace. Pour y arriver, nouer une véritable relation de confiance avec la personne atteinte reste la meilleure manière de la convaincre à accepter les interventions. Si la victime reste dans le déni et refuse toute approche, l’hospitalisation sous contrainte est possible. 

Un traitement médical selon la pathologie sous-jacente 

Le syndrome de Diogène désigne un ensemble de symptômes et de comportements rattachés à plusieurs types de pathologies. Il peut notamment s’agir de : 

  • Troubles neurologiques, tels que la démence, la maladie d’Alzheimer ou encore des tumeurs cérébrales, 

  • Psychoses se présentant sous forme de paranoïa ou de schizophrénie, 

  • Dépression ou de troubles obsessionnels compulsifs. 

La cause initiale provient souvent d’un traumatisme lié à l’enfance. Tout changement brutal de situation de vie peut se présenter comme facteur de risque à ce syndrome. Voilà une raison pour laquelle il existe toujours une pathologie associée. Afin de trouver le meilleur traitement pour une personne "Diogène" alors, il faut prendre en charge cette pathologie à l’origine du syndrome. Ce genre de prise en charge ne peut s’effectuer que dans un cadre médical. 

Une approche tactique pour aider une victime du syndrome de Diogène 

La majorité des seniors atteints du syndrome de Diogène vivent recluses et dans le déni. Une approche avec délicatesse est alors de rigueur. En effet, forcer le sujet à sortir ne peut qu’engendrer des conséquences irréversibles. Un grand soutien psychologique sera de mise avec la création d’une relation de confiance avec le sujet atteint du syndrome pour l’aider à s’en sortir. Vous pourrez également prendre contact avec des spécialistes de l'accompagnement comme ceux de Click & Care. 

Une agence d'aide à domicile comme la plateforme Click & Care propose des services d'aides à domicile diverses pour les personnes en perte d'autonomie ou personnes âgées dépendantes. Vous pouvez y trouver une dame de compagnie, un auxiliaire de vie… qui pourra vous aider pour les actes de la vie quotidienne comme les tâches ménagères, le portage de repas, la prise de repas ou encore les soins à domicile. Trouvez votre aide à domicile dès maintenant. 

Si vous avez besoin d'aide, vous pouvez consulter le plan d'aide existant.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à vous proposer des offres, contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations et paramétrer vos cookies, cliquez ici.