Blog

← Retour
31/10
2017

Grille AGGIR, ou comment calculer l’autonomie de son proche âgé ?

Grille AGGIR : quézako ?

La grille AGGIR évalue les capacités d’une personne âgée à accomplir 10 activités corporelles et mentales, dites « discriminantes », et 7 activités domestiques et sociales, dites « illustratives ».

Seules les 10 activités dites « discriminantes » sont utilisées pour déterminer le GIR dont relève la personne âgée. Les 7 autres sont destinées à apporter des informations complémentaires à l'évaluateur pour mieux appréhender la situation globale de la personne.

 

Les 10 activités corporelles et mentales (dites « discriminantes »)

  • La cohérence : communiquer verbalement et/ou non verbalement, agir et se comporter de façon logique et sensée par rapport aux normes admises par la société
  • L’orientation : se repérer dans l'espace et le temps,
  • La toilette : faire sa toilette,
  • L’habillage : s'habiller, se déshabiller,
  • L’alimentation : se servir et manger,
  • L’élimination : assurer l'hygiène de l'élimination urinaire et fécale,
  • Les transferts : se lever, se coucher, s'asseoir, passer de l'une de ces 3 positions à une autre,
  • Déplacements intérieurs : se déplacer à l'intérieur du lieu de vie,
  • Déplacements extérieurs : se déplacer en dehors du lieu de vie,
  • Communication à distance : utiliser un moyen de communication à distance (téléphone, alarme, sonnette, etc.) dans le but d'alerter en cas de besoin.

 

Activités domestiques et sociales (dites « illustratives »)

  • Gérer ses affaires, son budget et ses biens, reconnaître la valeur monétaire des pièces et des billets, se servir de l'argent et connaître la valeur des choses, effectuer les démarches administratives, remplir les formulaires,
  • Préparer les repas et les conditionner pour qu'ils puissent être servis,
  • Effectuer l'ensemble des travaux ménagers courants,
  • Utiliser volontairement un moyen de transport collectif ou individuel,
  • Acheter volontairement des biens,
  • Respecter l'ordonnance du médecin et gérer soi-même son traitement,
  • Pratiquer volontairement, seul ou en groupe, diverses activités de loisir.

En fonction de son degré de dépendance, la personne âgée est classée dans un des 6 GIR.

Seuls les GIR 1 à 4 ouvrent droit à l'APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) et permettent l’établissement d’un plan d’aide personnalisé. Les personnes relevant des GIR 5 ou 6 peuvent demander une aide-ménagère ou une aide auprès de leur caisse de retraite.

La révision des aides peut par ailleurs être demandée à tout moment en cas de dégradation de l’état de santé de la personne âgée.

Grille AGGIR et attribution de l’APA

La grille AGGIR a été élaborée par des médecins de la Sécurité sociale, de la Société française de Gérontologie et par des informaticiens. Elle s’est progressivement imposée comme l’outil de référence national et est notamment utilisée dans le cadre de l’attribution de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie).

En effet, le calcul du montant de l’APA dépend du niveau dans la grille AGGIR.

 

Le montant maximum mensuel de l’aide accordée ne peut dépasser certains plafonds en fonction de la dépendance. Il est identique en fonction du mode de résidence du bénéficiaire (à domicile ou en établissement spécialisé).

 

Les montants mensuels maximum de l’APA par GIR :

 

Au 1er janvier 2017, les montants maximaux des plans d’aides sont fixés à :

  • Pour le GIR 1 : 1714,79 €/mois
  • Pour le GIR 2 : 1376,91 €/mois
  • Pour le GIR 3 : 994,87 € /mois
  • Pour le GIR 4 : 663,61 €/mois, 

Evaluer le GIR de son proche âgé de manière simplifiée

Chaque variable de cette grille AGGIR se décline en trois modalités de codage : A, B et C.

-      Modalité A : la personne fait seule et spontanément, habituellement, totalement et correctement ;

-      Modalité B : la personne peut faire seule, mais ne le fait pas spontanément, ou/et correctement ou/et habituellement ou/et partiellement ;

-      Modalité C : la personne ne fait pas : il faut faire à sa place ou faire faire par quelqu’un d’autre.

VARIABLES DISCRIMINANTES *

A
(bon)

B
(partiel)

C
(non)

1

COHERENCE

Converser et se comporter de façon sensée par rapport aux normes admises

2

ORIENTATION

Se repérer dans le temps (jour et nuit, matin et soir), dans les lieux habituels ...

3

TOILETTE

Faire seul, en entier, habituellement et correctement sa toilette du haut et du bas.

Il faut coter la toilette du haut (visage, tronc, membres supérieurs, rasage, coiffage) et du bas (régions intimes, membres inférieurs, pieds) puis de référer à:
AA = A  CC = C  Autres = B

4

HABILLAGE

S'habiller seul, totalement et correctement.

Il faut coter l'habillage du haut (bras, tête), du milieu (boutons, ceinture, bretelles..) et du bas (pantalon, chaussettes, bas, chaussures) puis se référer à :
AAA = A  CCC = C  Autres = B

5

ALIMENTATION

S'alimenter seul et correctement.

Il faut coter "se servir" (couper la viande, ouvrir un pot, se verser à boire, peler un fruit..) et manger et se référer à:
AA = A  CC = C  BC = C
CB = C  Autres = B

6

ELIMINATION

Assure seul et correctement l'hygiène de l'élimination urinaire et anale.

Il faut coter l'élimination urinaire et anale et se référer à:
AA = A  CC = C  AC ou CA = C
BC ou CB = C  Autres = B

7

TRANSFERTS

Se lève (du lit, du canapé, du sol), se couche et s'assoit seul

8

DEPLACEMENTS INTERIEURS

Se déplace seul (éventuellement avec canne, déambulateur ou fauteuil roulant)

9

DEPLACEMENTS EXTERIEURS

Dépasse seul le seuil de sa porte

ne modifie pas le GIR

10

COMMUNICATION A DISTANCE

Utilise les moyens de communication à distance (cris, téléphone, alarme..)

ne modifie pas le GIR

 

GIR

* A signifie : Bon, fait seul, totalement, régulièrement et correctement.
B signifie : Fait partiellement ou irrégulièrement ou incorrectement.
C signifie : Ne fait pas, ne peut pas ou ne veux pas le faire.


Les 7 Variables illustratives suivantes sont non prises en compte dans le GIR :
- Gérer ses propres affaires, son budget et ses biens.
- Préparer ses repas et les conditionner pour être servis.
- Effectuer l'ensemble des travaux ménagers.
- Utiliser un moyen de transport (individuel ou collectif).
- Acquisitions directes ou par correspondance (nourriture, vêtements, objets).
- Se conformer à l'ordonnance du médecin.
- Mesurer la socialisation. (vacances, animations collectives/organisées)

 

 

Typologies des personnes âgées en fonction de leur GIR

 

GIR 1

Personne en fin de vie ou confinée au lit/fauteuil, dont les fonctions mentales sont gravement altérées et qui nécessite une présence indispensable et continue d'intervenants.

 

GIR 2

Personne confinée au lit/fauteuil, dont les fonctions mentales ne sont pas totalement altérées et dont l'état exige une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante.

Personne dont les fonctions mentales sont altérées, mais qui est capable de se déplacer et qui nécessite une surveillance permanente.

GIR 3

Personne ayant conservé son autonomie mentale, partiellement son autonomie locomotrice, mais qui a besoin quotidiennement et plusieurs fois par jour d'une aide pour les soins corporels.

GIR 4

Personne n'assumant pas seule ses transferts mais qui, une fois levée, peut se déplacer à l'intérieur de son logement, et qui a besoin d'aides pour la toilette et l'habillage.

Personne n'ayant pas de problèmes locomoteurs mais qui doit être aidée pour les soins corporels et les repas.

GIR 5

Personne ayant seulement besoin d'une aide ponctuelle pour la toilette, la préparation des repas et le ménage.

GIR 6

Personne encore autonome pour les actes essentiels de la vie courante.

 

Le GIR sera-t-il contrôlé ?

OUI !

Lorsque vous aurez effectué une demande d’APA (à domicile ou en EHPAD) auprès du conseil départemental. Une équipe médico-sociale ou le médecin coordinateur, selon les cas, vérifiera que vous (ou votre proche âgé) remplissez les conditions de perte d’autonomie nécessaire à l’attribution de l’APA, via sa propre grille AGGIR.

Dans le cas d’un maintien à domicile, les proches et le médecin traitant peuvent être présents lors de cette visite d’évaluation.

Dans le cas d’un hébergement collectif, cette évaluation est réalisée en général un mois après l’entrée dans l’établissement.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à vous proposer des offres, contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations et paramétrer vos cookies, cliquez ici.