Blog

← Retour
18/08
2017

Téléassistance

Fini le traditionnel médaillon d’appel, la téléassistance s’est aujourd’hui enrichie de nouvelles offres, de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux services, qui font de ce secteur un des piliers du maintien à domicile de nos aînés. Explications…

Une image traditionnelle qui se modernise

Par définition, la téléassistance est un service à la personne qui offre la possibilité de contacter un centre d’appels et d’assistance 24h/24 et 7j/7. Elle permet ainsi de sécuriser les utilisateurs et participe à la logique d’aide et de maintien à domicile[CR1] . Les premiers services de téléassistance ont fait leur apparition dans les années 1970 ; depuis, la France compte plus de 560 000 abonnés.

Si la téléassistance est associée à l’image du « bouton d’appels », elle connaît aujourd’hui une profonde mutation avec l’émergence de nouvelles solutions novatrices : domotique, détection automatique des chutes, vidéo-vigilance, téléassistance mobile, chaussure connectée, robotique…

Par ailleurs, les efforts du secteur en termes d’esthétisme et de design, les ruptures technologiques et les nouvelles approches marketing favorisent la modernisation de l’offre.

Repères

-        Selon une étude d’Astic Conseil, commandée par l’AFRATA, le marché français de la téléassistance comptait 560 000 clients en 2015.

-        On chiffre à 5 673 500 le nombre d’appels traités sur une année (2015), dont 127 670 appels avec sollicitation des services publics de secours d’urgence.

-        La téléassistance est utile à hauteur de 98,5 % ; par ailleurs, 74,5 % des abonnés estiment que la principale fonction de ces systèmes est de les protéger des chutes, une forte cause de mortalité.

-        En outre, les abonnés considèrent qu’un dispositif de téléassistance peut leur permettre de prolonger leur vie à domicile, d’une durée de 2 ans environ.

Pourquoi faire appel à la téléassistance ?

Si l’un de vos proches vit seul et souhaite rester chez lui le plus longtemps possible en toute sécurité, l’une des solutions réside dans l’abonnement à un service de téléassistance.

Ce dispositif présente le double avantage de rassurer d’une part la personne âgée qui, en cas de besoin, peut immédiatement prévenir les services de secours, et d’autre part, les proches, qui peuvent partir en vacances [CR2] l’esprit serein et ont l’assurance que leurs proches ont la possibilité d’ap0peler à tout moment pour de l’aide ou simplement pour parler.

En général, de jour, comme de nuit, tous les dispositifs de téléassistance permettent d’être immédiatement en contact avec un centre d’appels, via une simple pression sur l’émetteur. Ce dernier peut être porté autour du cou, au poignet ou à la ceinture : tout dépend du dispositif choisi.

Quand faire appel à la téléalarme ?

Les personnes âgées peuvent utiliser les services de téléassistance auxquels elles sont abonnées à chaque fois qu’elles le jugent nécessaire ou qu’elles en éprouvent le besoin. C’est-à-dire :

-        En cas de malaise, de difficultés respiratoires…

-        En cas d’accident, de chute, d’absorption intempestive de médicaments, de brûlures…

-        En cas de vol, d’infraction, d’agression au sein du domicile…

-        En cas de crises d’angoisse,

-        Si elles ressentent un sentiment de grande solitude, ou le besoin de parler tout simplement.

Téléassistance : 4 conseils pour faire le bon choix !

Si vous êtes convaincu de l’intérêt d’un service de téléassistance, il reste à choisir le bon abonnement. Attention ! Certains opérateurs sont plus qualifiés que d’autres, il convient donc de vérifier plusieurs points avant de souscrire un contrat.

 

1/Exigez de conserver un exemplaire du contrat que vous signez, même si le professionnel vous demande de renvoyer les deux exemplaires. Ce document clé contient toutes les informations utiles : facturation, service après-vente, résiliation, remboursement, restitution…

2/ Choisissez la durée de l'engagement.

3/ Vérifiez qu'une suspension de contrat est possible, une hospitalisation ou un séjour dans une maison de convalescence pouvant rendre inutile le dispositif de téléassistance. Si la suspension du contrat est prévue : attention aux éventuels frais de remise en service.

4/ Interrogez le prestataire sur la maintenance du boîtier : est-elle prise en charge ? Quel sera le délai de réparation en cas de panne en semaine ou le week-end ? 

Par ailleurs, certains organismes de téléassistance ont obtenu la certification « NF Service – Téléassistance au domicile » d’AFNOR Certification, un gage de crédibilité et de qualité pour les familles ou les personnes en situation d’assistance. Celles-ci sont assurées d’un véritable professionnalisme et d’un maintien au domicile en toute sécurité.

Combien ça coute ?

Le coût d’un abonnement à un service de téléassistance se situe environ aux alentours de 20€ par mois.

En plus du prix de l’abonnement, des frais de dossier ou d’installation sont parfois demandés. Ils doivent être communiqués avant la conclusion du contrat et figurer dans ce contrat.

Par ailleurs, faire appel à un opérateur déclaré « Services à la personne » permet d’obtenir une réduction d’impôt égal à 50% de la dépense, dans la limite du plafond autorisé. N’hésitez-pas à vous renseigner et à poser des questions.

Enfin, certains contrats proposent des options additionnelles payantes, à l’instar d’une assurance pour le matériel, d’un détecteur de chute… À vous de cerner vos attentes !


En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à vous proposer des offres, contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations et paramétrer vos cookies, cliquez ici.