8. Décès de l'employeur : quelle procédure ?

Le décès de l'employeur met fin au contrat de travail automatiquement.

Notre équipe support vous accompagne pour l'ensemble de vos démarches.

Les étapes à suivre sont les suivantes :

1. Remettre au salarié les éléments de fin de contrat :

  • Lettre de licenciement à envoyer avec accusé de réception : ce contexte est assimilé à un licenciement du salarié, le contrat de travail prend fin à la date du décès et fixe le départ du préavis.
  • Certificat de travail.
  • Attestation Pole Emploi Recto-Verso. Si vous n'avez pas le temps de compléter le formulaire Pole Emploi, vous pouvez lui remettre dans un premier temps une copie du certificat de décès pour son inscription.
  • Reçu solde de tout compte.

2. Régler les montants liés à la fin de contrat :

  • Préavis (majoré de 10% pour les congés payés) :
    • 1 semaine avec moins de 6 mois d'ancienneté.
    • 1 mois avec 6 mois à 2 ans d'ancienneté.
    • 2 mois avec plus de 2 ans d'ancienneté.
  • Indemnités de licenciement :
    • Elles ne sont pas dues en deçà de 8 mois de travail. Au delà de 8 mois elles sont égales à :
    • 1/4 de salaire mensuel moyen BRUT par année d'ancienneté pour les 10 premières années (ex : 2 mois pour 8 ans d'ancienneté.
    • 1/3 de mois par année au-delà de 10 ans d'ancienneté.

3. Envoyer au Centre National Cesu les éléments suivants :

  • Une copie de l'acte de décès de l'employeur pour clôturer le compte.
  • Les coordonnées complètes de l'ensemble des héritiers et/ou du notaire.
  • Déclarer la dernière rémunération versée au salarié, l'indemnité de préavis et l'indemnité de licenciement si elle est versée.

Adresse : Centre National Cesu 63 rue de la Montat 42961 Saint-Etienne Cedex 9

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à vous proposer des offres, contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations et paramétrer vos cookies, cliquez ici.