7. L'ARCE : une aide pour les auto-entrepreneurs au chômage

Le dispositif ARCE (Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise) permet de recevoir en capital une partie de vos allocations chômage pendant la période de création de votre auto-entreprise. En pratique, cette option vous permet de toucher 45% de l’intégralité de vos droits aux allocations chômage restant :

  • La moitié de cette somme est versée directement à la création de votre auto-entreprise.
  • Le reste de la somme vous est versé 6 mois plus tard à condition que l’activité soit toujours exercée.

En contrepartie, vous ne pourrez plus bénéficier du maintien de l’ARE.

Alors ARE ou ARCE ?

L’option pour l’ARCE peut être intéressante si la création de votre entreprise nécessite un investissement de départ important. Mais si vous n’avez pas besoin d’un capital de départ pour créer votre micro-entreprise, mieux vaut opter pour le maintien de l’ARE afin de conserver les allocations mensuelles et ne pas vous priver d’un revenu régulier.

Notre recommandation : optez pour l’ARCE si vous prévoyez un chiffre d’affaires élevé. Optez pour l’ARE si vous prévoyez un chiffre d’affaires faible.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à vous proposer des offres, contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations et paramétrer vos cookies, cliquez ici.